ECHOSCAN

PRÉVENTION DES RISQUES AUDITIFS

Appareil Echoscan connecté par USB

L’exposition des salariés à des bruits d’intensité élevée ou à des substances ototoxiques peut entraîner des troubles de l’audition, voire des surdités. Il est donc nécessaire de prévenir les risques avant qu’il ne soit trop tard.

C’est dans ce but que l’INRS a conçu et breveté l’Echoscan® , un appareil complémentaire à l’audiométrie tonale capable d’évaluer la fatigue auditive périphérique.

Cette technologie, industrialisée par la société française Echodia®, est un grand progrès dans la prévention des risques auditifs. Approuvé par la communauté scientifique, l’Echoscan® est un examen non invasif, sans coopération active du salarié, qui détecte la fatigue auditive périphérique.L’Echoscan® est le seul appareil visant à éviter l’accumulation de la fatigue auditive qui, à terme, conduirait à un déficit auditif permanent.

PRINCIPE ET FONCTIONNEMENT

L’Echoscan® permet de tester le fonctionnement des oreilles interne et moyenne ainsi que celui des centres nerveux auditifs. Utilisable directement sur site par les services de santé au travail, il permet des mesures rapides, objectives et non invasives.

L’Echoscan® enregistre les oto-émissions acoustiques (OEA) dans une oreille, tout en déclenchant le réflexe auditif dans l’autre oreille par des stimulations sonores. Les variations d’amplitudes des OEA permettent de déterminer le seuil à partir duquel le réflexe auditif est déclenché. Très sensible à la fatigue auditive périphérique, ce seuil permet d’en identifier les signes avant-coureurs.

La différence du niveau de déclenchement entre une mesure effectuée au début et une mesure en fin de journée permet d’évaluer la fatigue auditive liée au poste de travail.

Comment UTILISER L'ECHOSCAN® ?

Connecter l’appareil à un ordinateur (PC ou Mac) via le câble USB et appuyer sur «Start USB». Lancer le logiciel Echosoft. Créer un nouveau patient ou sélectionner un patient existant. Installer le salarié dans une pièce calme (une cabine insonorisée n’est toutefois pas requise).
Demander au sujet d’être le plus détendu possible et de rester immobile.

Placer la sonde de mesure des OEA dans l’oreille à tester (oreille dite «ipsilatérale»). Placer ensuite l’émetteur sonore dans l’oreille opposée (dite «controlatérale»).

À partir du logiciel Echosoft, lancer la mesure de paramétrage automatique propre à chaque sujet testé.
Cette étape devra être réalisée une fois par oreille testée. Elle permet de mesurer rapidement l’amplitude des réponses d’OEA afin de déterminer la fréquence et le niveau de stimulation à utiliser pour garantir des mesures du seuil de réflexe optimales (étape 4).

Sélectionner le type de mesure : pré ou post exposition.
La recherche du seuil de déclenchement se déroule en quelques minutes ; elle se caractérise par l’émission de sons d’intensité croissante dans l’oreille controlatérale.
Le réflexe est détecté en mesurant les variations d’amplitude des OEA dans l’oreille ipsilatérale. À tout moment, il est possible de faire une pause ou d’arrêter le test

Le logiciel Echosoft permet de consulter les mesures correspondantes aux différentes intensités testées.
L’indicateur de couleur signale le déclenchement du réflexe (vert) ou son absence (rouge). Le résultat de la mesure peut aussi être imprimé et archivé sur l’ordinateur.

L’Echoscan® calcule la fatigue auditive au poste de travail en faisant la différence des seuils de déclenchement du réflexe mesurés avant et après exposition du salarié :
Fatigue = «Seuil post-expo» – «Seuil pré-expo»
Cette valeur calculée permet de hiérarchiser de manière automatique la fatigue auditive en trois classes :
Fatigue avérée (Rouge);
Fatigue auditive possible (Orange);
Absence de fatigue (Vert).

TELECHARGEMENTS

Télécharger la brochure

dernière version : juin 2020

Télécharger le guide utilisateur

dernière version : 1.1.1a

CARACTÉRISTIQUEs TECHNIQUES

Copyright © 2020 Echodia